Mes modèles, 32e Convention du C.D.O., 2014-12-05/2014-12-08, Tabiano Bagni, Italie

La C.D.O. (Centro Difusione Origami) est une association nationale culturelle à but non lucratif fondée en 1978. Financée par ses adhérents, sans financement public ni privé, elle organise chaque année depuis 1982 une convention internationale d'origami qui accueille les amateurs d'origami pendant quatre jours. Chaque participant paye une inscription (30 à 50 euros) et son séjour, bénéficiant d'un tarif de groupe pour le logement et les repas. Depuis trois ans, la C.D.O. organise sa convention annuelle au Grand Hotel Terme Astro à Tabiano Bagni, à coté de Parmes. Nous étions 270 inscrits venus de France, d'Allemagne, de Suisse, de Pologne, d'Israël, du Canada...





Depuis que les cures thermales ne sont plus remboursées en Italie, les prix des hôtels de la ville thermale de Tabiano ont chutés, raison pour laquelle les organisateurs ont choisi cette destination depuis trois ans. L'autre motif est la capacité de l'hôtel à s'adapter aux besoins de cette rencontre par la mise à disposition de tous ces espaces. Nous avons l'hôtel pour nous.




L'inscription à la convention débute six mois à l'avance et se clôt un mois avant. Pour un prix plus avantageux, la plupart des participants partagent une chambre à deux ou trois personnes. Je partageais quant à moi ma chambre avec un français et un polonais.





Le programme de chaque journée est affiché dans le hall. Il convient de s'inscrire à l'avance à certains ateliers dont le nombre de places est limité.





Tout autour de la salle sont dressées des tables à disposition des participants pour présenter leurs pliages. Il peut s'agir de créations originales ou de modèles existants. À coté du pliage, il est d'usage d'indiquer le nom du modèle, le nom de l'auteur et le nom du plieur. Les tables sont recouvertes dès le premier jour, constituant un cadre au milieu duquel se tiennent les différentes activités de la convention.




Pour la convention, J'ai préparé un bestiaire des 25 modèles que je préfère dans les livres de ma bibliothèque d'origami — du plus simple (quelques dizaines d'étapes) au plus complexe (200 étapes). Il s'agit de modèles de Roman Diaz (Uruguay), Hideo Komatsu (Japon), Jun Maekawa (Japon) et Robert Lang (États-Unis) dont j'apprécie particulièrement l'intelligence des séquences de plis et le jeu d'alternance entre les deux faces de couleur du papier. Au départ, j'ai plié les modèles des autres comme simple exercice pour intégrer certaines techniques. Puis j'ai commencé à les collectionner avec l'envie de les montrer comme un choix personnel.

Modèle : Boeuf Hereford
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Triceratops
Auteur : Jun Maekawa (Genuine Origami, Jun Maekawa, Kodansha, 2007)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Hippopotame
Auteur : Hideo Komatsu (Works of Hideo Komatsu, Origami House, 2012)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Poisson rouge
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Bébé
Auteur : Robert Lang (Origami Design Secret, A K Peters Ltd., 2003)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Petite grenouille
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Loup
Author : Hideo Komatsu (Works of Hideo Komatsu, Origami House, 2012)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Cardinalidae
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Lapin
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Écureuil
Auteur : Hideo Komatsu (Works of Hideo Komatsu, Origami House, 2012)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Macaque japonais
Auteur : Hideo Komatsu (Works of Hideo Komatsu, Origami House, 2012)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Roitelet
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Tortue
Auteur : Robert Lang (Origami Design Secret, A K Peters Ltd., 2003)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Macaque japonais
Auteur : Jun Maekawa (Genuine Origami, Jun Maekawa, Kodansha, 2007)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Épagneul nain continental papillon
Auteur : Jun Maekawa (Genuine Origami, Jun Maekawa, Kodansha, 2007)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Escargot
Auteur : Robert Lang (Origami Design Secret, A K Peters Ltd., 2003)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Chat
Auteur : Hideo Komatsu (Works of Hideo Komatsu, Origami House, 2012)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Dauphin
Auteur : Jun Maekawa (Genuine Origami, Jun Maekawa, Kodansha, 2007)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Panda
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Plieur : Étienne Cliquet
Modèle : Âne
Auteur : Román Diaz (Origami Essence, Román Diaz, Passion Origami, 2009)
Modèle : Horned Owl
Author : Hideo Komatsu (Works of Hideo Komatsu, Origami House, 2012)
Folder : Étienne Cliquet

Selon Gilberta Kuhn, le hibou (ou la chouette) sur l'âne représente la dialectique de la sagesse et de la bêtise.




Parmi l'infinité des formes possibles en origami, il existe certains courants : le pliage modulaire (souvent géométrique), le pavage, les modèles figuratifs (animal, végétal, personnage réel ou fictif), les jeux (puzzle, flexi cube, toupie), les pliages fonctionnels (boîte, enveloppe, chapeau)...



En plus des invités d'honneur, chaque participant peut enseigner un modèle en le stipulant lors de son inscription. Il y a souvent plusieurs ateliers en même temps qui durent entre une à trois heures et qui s'enchaînent toute la journée.




À coté du réfectoire où se tient les ateliers, un espace de détente favorise les discussions informelles ou permet de faire la sieste.




Dans le programme de la convention figure une assemblée générale de l'association C.D.O. (Contro Difusione Origami) ouverte à ses membres et aux participants de la convention. À l'ordre du jour, sont évoquées des questions comme le lieu de la prochaine convention, la politique éditoriale de l'association, le copyright et l'origami par exemple




À chaque convention, trois ou quatre origamistes sont invités à faire une conférence de leur travail et à enseigner quelques-uns de leurs modèles d'origami sous forme d'ateliers. À la différence des autres participants, leur séjour est totalement défrayé mais ils ne sont pas rémunérés. Cette année étaient présents Ekaterina Lukasheva (Russie), Ilan Garibi (Israel) et Quentin Trollip (Canada). Sur la photo, Roberto Gretter, président de la C.D.O. introduit la conférence d'Ilan Garibi à propos de ses recherches de pliage avec différents matériaux comme le bois, l'argile ou l'acier inoxydable.




Quelques mois avant la convention, un concours d'origami est lancé auprès des participants sur un thème général. Cette année, les candidats étaient invités à créer un pliage sur le thème de Noël (je n'y ai pas participé). Le règlement stipule que chaque candidat au concours doit remettre son modèle le premier jour pour qu'il soit présenté au milieu des autres (ci-dessus à gauche) au vu et au su de tous de tous avant que les votes ne les départissent le dernier jour. Les vainqueurs gagnent une place gratuite (tous frais inclus) pour la prochaine convention.




La C.D.O. est réputée pour proposer à la vente des papiers et des livres d'origami en pratiquant une marge quasi-nulle sur les produits importés (le prix en yens indiqués sur l'étiquette de certains livres du Japon équivaut au taux de change en euros). Ouverte uniquement deux heures par jour, cette petite boutique est totalement prise d'assaut.




Parade de déguisement en papier plié organisée le samedi soir.




Les membres du forum francophone d'origami ont inventé il y a quelques années le Foldinary, une variante du Pictionary qui consiste à faire deviner un mot à l'aide d'un pliage dans un minimum de temps. Plutôt que des équipes qui s'affrontent, c'est le premier qui devine le mot qui pioche un nouveau mot pour essayer de le faire deviner aux autres en pliant une feuille. De nombreux autres jeux ponctuent les repas, les fins de soirée. L'un d'entre eux auquel m'ont initié les membres du forum francophone d'origami consiste à plier un origami derrière le dos sans modèle sous les yeux, en suivant uniquement des instructions par oral.




Traditionnelle photo de groupe qui fût pour certains l'unique occasion de mettre le nez dehors.





Durant la convention, on parle origami, on mange origami.




Fin de la convention, la veille du départ





La convention d'origami de la C.D.O. est l'une des plus importante d'Europe avec environ 250 participants chaque année. La tenue d'un tel rassemblement depuis 32 ans sans aucune subvention publique ni privée constitue à mes yeux un modèle inspirant. À coté de ça, je reçois chaque semaine des nouvelles de lieux d'exposition menacés de disparaître en raison des coupes budgétaires et une quasi absence de coordination de la communauté artistique ni d'alternative.

En quelques jours, j'ai pu assister à une multitude d'expériences autour de la pratique du pliage (ateliers, concours, présentations, conférences, jeux, spectacles) d'où sourdent des tensions, émergent des consensus et éclatent des surprises à travers une grande variété de formes, de règles et de stratégies. Tout ce petit monde discute dans tous les sens de leur passion jusque tard dans la nuit. Et les italiens ont le verbe haut.